Search
  • Debbie Halliday

La couleur de mes émotions

Je viens à peine de compléter une toile que j’ai titrée « Il était une fois l’automne à Kazabazua. » Il s’agit d’une œuvre qui a pris forme dans les semaines suivant le décès de mon petit-fils d’un an. Est-il nécessaire de préciser que mon état d’âme ne reflétait pas mon habituelle joie de vivre.


J’étais à mettre les dernières touches à la toile « L’arbre de la vie, » un hommage au courage, la volonté et l’espoir que démontrait ce petit être qui souriait pour chacun malgré la douleur et l’inconfort.


Pardonnez-moi cet écart… je racontais être à compléter la toile inspirée par mon petit-fils au moment où j’amorçais le tableau du lac à Kazabazua, Québec.


En appliquant la peinture sur la toile, j’ai vite réalisé que ma palette de couleurs avait changé de façon marquée. Les couleurs sobres communiquaient la peine d’avoir perdu un être cher, la force qu’il a fallu trouver tout au cours de l’année et aussi l’espoir de jours meilleurs. La composition s’est faite sans retenue, sans censure de mon côté rationnel. Bien que ce tableau est un départ de mon habituelle palette de couleurs vives, je tire une grande satisfaction d’avoir si ouvertement exprimé mes émotions à travers mon art.


« Il était une fois l’automne à Kazabazua » est pour moi l’endroit paisible où l`on se ressource, se réinvente, l’endroit où l’on peut prendre le temps d’être. Bref, un reflet de notre sérénité et de notre paix intérieure.


C’est par ce dévoilement de mon état d’âme que je vous soumets bien humblement ma dernière création.

Parcourir ma galerie.

20 views0 comments

Recent Posts

See All